Mesures CEM (Module 2)

Durée : 5 jours soit 35 h

Paris, du 09 au 13 décembre 2019

Prix : 2 150 €

MESURES CEM M2 Bulletin d'inscription

Demande d'informations complémentaires

Objectifs

Objectif principal :

A l’issue de cette formation, le stagiaire sera capable de résoudre les difficultés de mesures en CEM de proposer et de réaliser des montages d’aide aux différentes mesures

Objectif pédagogique :

Le but de cette formation est de :     

  • Maîtriser les caractéristiques des antennes utilisées en CEM
  • Connaître les mesures temporelles et analyses spectrales FFT
  • Savoir identifier et résoudre les difficultés en fréquentiel, effets du bruit, des non-linéarités
  • Appréhender les principes des incertitudes de mesures
  • Pouvoir concevoir et mettre en œuvre des montages d’aide pour les mesures en CEM      

Programme

1 – Introduction – Rappels

Unités et acronymes
L‘échelle des décibels
Les 3 modes en conduction
Bande étroite / bande large
Spectre et densité spectrale
RBW (IF BW) normalisées
Cohérence d’un bruit
Réponses des détecteurs CISPR

2 – Antennes

Champ couplé / Plan de phase
Gain, directivité et aire équivalente
Paramètres des antennes
Facteur d’antenne
Étalonnage des antennes
Antennes cadre ou de Van Veen
Champmètre électrique
Capteur E ou H / préampli associé
Facteur de sonde de Möbius
Sondes de champ proche
Problèmes de mesure du champ E

3 – Mesures temporelles

Bande passante et forme d’onde
Mesure d’un temps de transition
Bande passante d’échantillonnage
Mesure d’impulsion très courte
Erreurs des sondes de tension
Chaîne de mesure à fibre optique
Rapport signal sur bruit après échantillonnage
Taux de distorsion : La THD et le FD
Récepteurs CEM avec analyse par FFT
Valeur redressée moyenne / efficace vraie
Problèmes des mesures électriques
Erreurs fréquentes d’analyse temporelle 

4 – Difficultés en fréquentiel

Synoptique d’un analyseur de spectre
Principe des analyseurs de spectre FFT
Fenêtrage temporel (« time windowing »)
Récepteur CEM avec analyse par FFT
Analyseur de spectre vectoriel
Analyseur de spectre : temps réel
Analyse de spectre par balayage et par FFT
Choix des fenêtrages pour les analyses FFT
Analyse d’un signal sinusoïdal (1 MHz)
Analyse spectrale de signaux impulsifs
Ajustage d’un générateur de poursuite
Bruit gaussien
Température et facteur de bruit
Mesure de bruit bande large selon le détecteur
Facteur de bruit des analyseurs de spectre
Bruit de deux étages en cascade
Bruit selon le mode de détection
Points d’interception du 2ème ordre et 3ème ordre
Amplitudes des produits de distorsion
Produits d’intermodulation du 3ème ordre
Mesure pratique des PI2 et PI3
Calcul des produits d’intermodulation d’ordre 3
Bruit de phase
Passage d’une perturbation BE en LB
Impulsions rectangulaires répétitives
Impulsions RF répétitives
Filtrage par VBW d’impulsions (smoothing)
Filtrage post-détection de signaux impulsifs
Durée d’un balayage selon le « dwell »
Signal résultant de la somme de 2 signaux
Erreur de niveau par un signal faible (bruit)
Erreurs fréquentes au récepteur de mesures
Erreurs fréquentes à l’analyseur de spectre
Erreurs fréquentes d’analyse fréquentielle

5 – Incertitudes de mesures

Erreur maximale de mesure
Incertitudes liées au ROS
ROS et facteur de réflexion (RL)
Réduction du ROS par atténuateur
Perte de puissance par ROS / RL
Incertitudes d’un étalonnage
Loi de propagation de l’incertitude
Analyse des sources d’incertitude
Incertitude type/composée/élargie
Critères de jugement : les 4 cas 

6 – Montages d’aide

Les divers réseaux fictifs CISPR
Autres réseaux de couplage CEI
RSIL 5µH aéronautique
Problèmes de mesure au RSIL
Calcul d’un capteur de courant
Vérification de pince courant HF
Problèmes de mesure à la pince
Séparateur monophasé MC / MD
Mesure d’un bruit de masse
Coupleurs directifs
Connecteurs coaxiaux
Impédance de transfert / mesure
Mesure de dissymétrie de paire
Coupleur directif / Vérification
Analyseur vectoriel (de réseau)
Perte d’insertion / Paramètres S
Boîte de mesure d’impédance
Mesure d’atténuation de blindage 

7 – Tests d’immunité

Impulsion sinus / cosinus amortie
Tests aéronautique courant foudre
Composantes foudre A, B et C
DO160 – 6 Formes d’ondes foudre
Multiple burst / multiple strokes
Transitoires induits selon D0160
Immunité « BF » de l’alimentation
Susceptibilité aux signaux induits
Détecteur à diode : effet de la MA
Problèmes des amplis large bande
Immunité à la pince (BCI)
Chambre réverbérante / brasseur
Cellule TEM (de Crawford)
Immunité aux RCD
Problèmes des tests d’immunité

Public / Pré-requis

Ingénieurs et techniciens de laboratoire impliqués dans les mesures de CEM - Ingénieurs et techniciens de laboratoire impliqués dans la mise au point CEM - Concepteurs et intégrateurs de systèmes

Avoir déjà pratiqué des mesures de CEM ou avoir suivi le module 1 de Mesures CEM
Pas de connaissance mathématique

Méthodes / Modalités Pédagogiques

Vérification des pré-requis
Action de formation :
• Support de cours
• Exercices pratiques
• Démonstrations pratiques si possible
Evaluation des acquis :
• QCM en fin de session

Formation d’adaptation et de développement des compétences dispensée en présentiel
Programme adaptable en durée et contenu en intra entreprise
Attestation de fin de formation

Formateur et consultant terrain de plus de 10 ans d’expérience